Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Intervenir auprès d’enfant dont la déficience visuelle est d’origine cérébrale

Duquette, J. et Pinet, M.-J. (2015). Intervenir auprès d’enfant dont la déficience visuelle est d’origine cérébrale : que nous apprennent les données probantes ?  Dans M.-C. Wanet-Defalque, J. Duquette et J.-A. Marinier (dir.), La déficience visuelle d’origine cérébrale chez l’enfant et chez l’adulte : évaluation et intervention : 17e symposium scientifique sur l’incapacité visuelle et la réadaptation, Montréal, 10 février 2015 (p. 14-21). [Longueuil] : CISSS de la Montérégie-Centre, installation INLB ; [Montréal] : CRIR : Université de Montréal, École d’optométrie.

De plus en plus d’enfants d’âge préscolaire présentent un diagnostic de déficience visuelle d’origine cérébrale et sont admis en réadaptation en déficience visuelle, par exemple à l’Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB). Or, la stimulation visuelle de ces enfants est complexe et les interventions sont variables d’un intervenant à l’autre, car elles sont principalement basées sur leurs expériences et leurs connaissances cliniques personnelles. Devant cet état de fait, une revue de littérature a été effectuée afin de connaître l’état des recherches sur l’efficacité des interventions offertes à ces enfants, afin de pouvoir développer des pratiques cliniques basées sur les données probantes.

Sujets : Déficience visuelle d’origine cérébrale/corticale; Outil d’intervention; Enfant

Type de document : Communication

Accès au texte intégral
http://www.inlb.qc.ca/wp-content/uploads/2016/01/Actes_17e_symposium_VFinale-version-accessible.pdf#page=14