Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Observation et analyse des besoins et des stratégies de communication utilisées par les personnes sourdes-aveugles en situation réelle d’activité réalisée dans un centre commercial : un projet pilote dans un « laboratoire vivant » (CRIR-854-0613 – INLB 2013-160)

Chercheur principal : Marie-Chantal Wanet-Defalque, CRIR - Institut Nazareth et Louis-Braille du CISSS de la Montérégie-Centre et Université de Montréal

Cochercheur(s) : Walter de Abreu Cybis, membre clinicien-intervenant du CRIR - Institut Nazareth et Louis-Braille du CISSS de la Montérégie-Centre
Jean-Marie D'Amour, altCommunication
Benoît Lafleur, Université de Montréal
Bernadette Gavouyère, membre clinicienne-intervenante du CRIR - Institut Nazareth et Louis-Braille du CISSS de la Montérégie-Centre
Michel Bradette, Institut Raymond-Dewar du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal
Chloé Brochard, Institut Raymond-Dewar du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal
Gilles Lefebvre, Institut Raymond-Dewar du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Résumé du projet :

Cette étude se penche sur les capacités et les besoins de la clientèle en surdicécité du programme conjoint de l’INLB-IRD, caractérisée par une double déficience sensorielle (DDS) affectant l’ouïe et la vision à différents degrés de sévérité. Le programme rappelle que « des incapacités sévères de communication, d’accès à l’information et dans les déplacements entraînent alors moins de satisfaction dans les activités et dans les contacts sociaux ». Le projet concentre ses analyses sur les moyens et les stratégies de communication que ces personnes utilisent dans la vie quotidienne, autant chez les « oralistes » que chez les « gestuelles » à l’aide d’observations, d’entrevues et de questionnaires. Finalement, ce projet pourrait bénéficier aux personnes sourdes-aveugles dans leur communication et les aider à accéder à plus d’information ainsi qu’à expérimenter de meilleures interactions sociales.