Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Comparaison de l’épaisseur maculaire centrale à l’OCT Cirrus et de la sensibilité à l’échelle Mars selon la classification AREDS des stades de dégénérescence maculaire [Projet étudiant] (CRIR-1058-0315 – INLB 2015-185)

Chercheur principal : Julie-Andrée Marinier, membre clinicienne-intervenante du CRIR - Institut Nazareth et Louis-Braille du CISSS de la Montérégie-Centre et Université de Montréal

Étudiant(s) : Muen Yang, Université de Montréal; Joëlle Soulières, Université de Montréal; Lysandre Papageorges, Université de Montréal; Marjorie Lévesque, Université de Montréal

Résumé du projet :

Pour certaines maladies oculaires, telle que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), la sensibilité au contraste peut représenter une meilleure estimation de l’altération de la vision fonctionnelle que l’évaluation de l’acuité visuelle. Parce qu’ils mesurent systématiquement la sensibilité au contraste chez leurs patients atteints de DMLA, les cliniciens en basse vision de l’INLB se demandent si le changement d’épaisseur de la macula dans la DMLA peut affecter la sensibilité au contraste chez ces patients. Le but de cette étude est de comparer la sensibilité au contraste et l’épaisseur maculaire en se basant sur la classification de l’étude AREDS (Age Related Eye Disease Study). Les résultats contribueront à l’avancement des connaissances scientifiques pouvant améliorer la gestion clinique de la DMLA, en particulier concernant les interventions en réadaptation visuelle.