Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

International Reading Speed Texts (IReST)

Catégorie

Fonctions mentales

Objectif

Mesurer la vitesse de lecture, dans le cadre de mesures répétées ou d’études internationales, par l’utilisation d’une série de textes équivalents dans une même langue et disponibles dans plusieurs langues.

Spécificité à la déficience visuelle (DV)

Spécifique à la DV
Adapté à la DV (sélectionné)
Ni spécifique ni adapté, mais utilisé en DV

Population visée

Enfants et adolescents
Adultes (sélectionné)
Aînés (sélectionné)

Type d’outil

Questionnaire
Échelle de mesure, test (sélectionné)

Référence

Hahn G, Penka D, Gehrlich C, Messias A, Weismann M, Hyvärinen L, et al. New standardised texts for assessing reading performance in four European languages. British Journal of Ophthalmology. 2006;90(4):480-4.

Langues

Français (version originale) (sélectionné)
Français
Anglais (version originale) (sélectionné)
Anglais

Versions ou adaptations pertinentes

International Reading Speed Texts (IReST) : disponible en 17 langues dont l’anglais et le français [www.amd-read.net]

Description

L’IReST est constitué de 10 textes d’environ 132 mots chacun. Les textes, développés dans 17 langues, sont considérés comme équivalents sur le plan de la difficulté (6e année du primaire, 10-12 ans), du contenu et de la complexité linguistique [1, 2].

Les textes sont d’intérêt général, semblables à ceux retrouvés, par exemple, dans des livres ou des articles de journaux. Ils sont présentés dans une écriture noire sur fond blanc, dans une taille 1M (police Times New Roman de 10 points) pour les langues alphabétiques.

Le sujet lit le texte en entier, à voix haute, en utilisant ses aides visuelles grossissantes si nécessaire. Le nombre de mots correctement lus est compté, pour ensuite être exprimé en mots/minute.

Les vitesses normales de lecture des 10 textes ont été établies pour chacune des 17 langues. Des valeurs de référence du 2,5 % quantile de la vitesse de lecture ont été établies pour chaque langue [2]. Pour une population sans DV, le temps de lecture d’un texte est d’environ 2 minutes, considérant le fait qu’un texte contient environ 132 mots et que la vitesse moyenne de lecture des textes est de 228 ± 30 mots par minute en anglais et de 195 ± 26 mots/minute en français. L’IReST a été testé auprès de 40 personnes anglophones ayant une DMLA; leur vitesse moyenne de lecture était de 38 mots par minute ou d’environ 3,5 minutes par texte [2].

Les auteurs ont également déterminé le nombre moyen lu par minute, sur le plan des variables suivantes : textes, mots, syllabes, caractères sans les espaces et la ponctuation [2].

Qualités métrologiques

A. Validité

La 1re édition de l’IReST (4 langues : anglais britannique, finnois, français et allemand) a été validée auprès de 200 sujets ayant une vision normale, dans leur langue natale. Parmi ceux-ci, 100 âgés de 18-35 ans et 100 autres de 60-85 ans (25 sujets par langue par catégorie d’âge) [1].

La 2e édition de l’IReST (17 langues) a été validée auprès de 436 sujets ayant une vision normale, âgés de 18-35 ans, dans leur langue natale (25 sujets par langue, 36 en japonais) [2].

Validité de contenu

Les textes de l’IReST sont inspirés d’extraits d’une encyclopédie recommandée aux enfants de 9-11 ans et de matériel de lecture de 6e année (10-12 ans). Ils ont été initialement développés en 4 langues (anglais, finnois, français et allemand), en considérant plusieurs critères tels que le niveau de difficulté du contenu (niveau de 6e  année, équivalant à un âge de 10-12 ans); la taille du texte (830 ± 2 caractères); la fréquence des mots (fréquence lexicale ≥ 0,0001%); la complexité syntaxique (insertion de phrases ayant diverses structures syntaxiques; contrôle de la complexité syntaxique); la présentation visuelle (police Times New Roman 10 points; contraste élevé , ≥ 90 %; longueur maximale des lignes de 8,5 à 10,0 cm). Les textes ont été traduits par des professionnels en linguistique [1].

Lors d’une étude pilote, les textes ont été lus à voix haute. Ils ont ensuite été modifiés en fonction des hésitations et des difficultés des lecteurs [2]. Les textes ont été traduits subséquemment en 13 autres langues.

Validité de critère

Sensibilité au changement : une différence de plus de 10 mots par minute est nécessaire pour assimiler un changement de score à une modification clinique [2].

Validité de construit

La validité de construit de la 1re version de l’IReST a été testée auprès de 200 sujets [1].

Comparaison entre les langues : sauf exception, les nombres de mots, de syllabes et de caractères des textes sont semblables d’une langue à l’autre. Les vitesses de lecture en anglais et en français sont relativement semblables, selon la variable considérée (1,5 texte/minute chacun, puis respectivement 228 et 195 mots/minute, 313 et 301 syllabes/minute et 987 et 998 caractères/minute) [2].

Comparaison entre les textes : le taux de variabilité de la vitesse maximale de lecture entre les 10 textes d’une même langue est très faible (anglais : 5,4 %; français : 6,5 %). Au moins 5 textes en anglais et 7 en français sont comparables entre eux, avec des différences maximales de 10 mots/minute [2].

Comparaison entre les groupes d’âge : toutes langues confondues, les sujets jeunes lisent significativement plus rapidement que les sujets âgés. Plus spécifiquement, la différence de vitesse est de 19 % en anglais et 7 % en français [1]. Par ailleurs, les textes allemands de l’IReST ont été utilisés auprès d’adolescents de 18 ± 3,3 ans; leur vitesse de lecture était comparable à celle des sujets de 18-35 ans [2].

Variabilité inter et intra-individuelle : tant en anglais qu’en français, la variabilité intersujets (respectivement 89,2% et 92,7% de la variabilité totale) est beaucoup plus élevée que la variabilité intrasujet (10,8% et 7,3%) [1].

Cohérence interne

Coefficient alpha de Cronbach = 0,77 à 0,93 [2].

B. Fidélité

Aucune donnée n’a été trouvée à cet effet.

Mots-clés

Vitesse de lecture; Activités de la vie quotidienne

Reading speed; Daily activities

Références utilisées

  1. Hahn G, Penka D, Gehrlich C, Messias A, Weismann M, Hyvärinen L, et al. New standardised texts for assessing reading performance in four European languages. British Journal of Ophthalmology. 2006;90(4):480-4.
  2. Trauzettel-Klosinski S, Dietz K. Standardized assessment of reading performance : the new International Reading Speed Texts IReST. Investigative Ophthalmology & Visual Science. 2012;53(9):5452-61.
  3. Site de l’IReST : www.amd-read.net

Mentions

Auteure : Fanie Chainey, candidate au B. Sc. psychologie

Éditrices : Josée Duquette, M. Sc., Catherine Houtekier, M.B.S.I., Sylvie Cantin, M. A.

Recherche documentaire : décembre 2015

Référence bibliographique suggérée

Chainey F. International Reading Speed Texts (IReST). Dans: Duquette J, Cantin S, Houtekier C, rédactrices. Répertoire ORVIS : fonctions mentales. Longueuil: Centre de recherche CRIR – site INLB, CISSS de la Montérégie-Centre; 2015. p. 1-4.

Écrivez-nous

Parce que nous sommes soucieux à la fois de la qualité et de l’utilité du répertoire, nous vous invitons à nous aviser, à l’adresse info.orvis.inlb@ssss.gouv.qc.ca, de l’usage que vous aurez fait de cette fiche, ou encore de la publication d’une nouvelle étude sur les propriétés métriques de l’outil. Merci!

Disponibilité de la fiche et droits d’auteur

www.orvis.vision

Creative Commons - Projet Orvis