Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Brief COPE

Catégorie

Fonctions mentales

Objectif

Évaluer les stratégies d’adaptation et les réponses d’une personne face au stress.

Spécificité à la déficience visuelle (DV)

Spécifique à la DV
Adapté à la DV
Ni spécifique ni adapté, mais utilisé en DV (sélectionné)

Population visée

Enfants et adolescents
Adultes (sélectionné)
Aînés

Type d’outil

Questionnaire (sélectionné)
Échelle de mesure, test

Référence

Muller L, Spitz E. Évaluation multidimensionnelle du coping : validation du Brief COPE sur une population française. L’Encéphale. 2003;29(6):507-18.

Langues

Français (version originale)
Français (sélectionné)
Anglais (version originale) (sélectionné)
Anglais

Versions ou adaptations pertinentes

  • Original COPE inventory : version complète originale
  • A-COPE : version complète pour adolescents
  • Brief COPE en anglais : version courte comportant 2 formats, « situationnel » et « dispositionnel »
  • Brief COPE en français : version courte comportant 2 formats, « situationnel » et « dispositionnel »

Description

Items et composantes [1]

Le Brief COPE comporte 28 énoncés et est dérivé du COPE inventory qui en comporte 60. Il en omet 2 échelles, réduit les autres à 2 éléments par échelle et en ajoute une. Au final, iI comporte 14 échelles composées chacune de 2 énoncés [2].

C’est un questionnaire auto-administré. Il se présente en 2 formats : 1) dispositionnel, qui vise à évaluer la façon habituelle des personnes de répondre aux situations stressantes et 2) situationnel, qui vise à évaluer la façon dont les personnes ont répondu face à un événement spécifique ou à un contexte particulier récent source de stress. Seul le temps du verbe varie entre les énoncés des deux formats.
Les échelles de l’outil renvoient aux mécanismes d’adaptation suivants :

1. Coping actif
2. Planification
3. Recherche de soutien social instrumental
4. Recherche de soutien social émotionnel
5. Expression des sentiments
6. Désengagement comportemental
7. Distraction
8. Blâme
9. Réinterprétation positive
10. Humour
11. Déni
12. Acceptation
13. Religion
14. Utilisation de substances

Le répondant utilise une échelle en 4 points pour fournir sa réponse à chaque énoncé : 1 – pas du tout; 2 – un petit peu; 3 – beaucoup; 4 – tout à fait.

Les réponses obtenues sont additionnées pour chaque échelle. Des scores plus élevés sur une échelle indiquent une utilisation accrue de ce mécanisme d’adaptation.

Le temps d’administration du Brief COPE n’est pas indiqué dans les écrits consultés mais la version originale – le COPE inventory – qui comporte 60 énoncés, requiert entre 15 et 20 minutes.
Les auteurs ne précisent aucune qualification ou formation requise pour le calcul des scores ou pour l’interprétation des résultats.

Qualités métrologiques

Brief COPE en anglais [2]

Les qualités métrologiques rapportées pour le Brief COPE en anglais ont été obtenues auprès d’un échantillon de convenance composé de 168 personnes appartenant à une communauté touchée par un ouragan (66 % de femmes et 34 % d’hommes). Les données de trois administrations du Brief COPE (la première aux 168 personnes, la deuxième à 124 d’entre elles et la troisième à 126 d’entre elles; toutes à 6 mois d’intervalle) ont été utilisées séparément pour évaluer les qualités de l’outil. Les analyses semblent avoir été réalisées à partir d’un format situationnel rétrospectif du questionnaire.

A. Validité

Validité de construit

Une analyse factorielle exploratoire a révélé que 9 variables indépendantes (facteurs) expliquaient 72,4 % de la variance. Les auteurs indiquent que, même si la structure factorielle exposée par cette analyse n’est pas parfaite, elle présente une remarquable ressemblance avec celle du COPE inventory original dont le Brief COPE est issu.

 

B. Fidélité

Cohérence interne

Des coefficients alpha moyens ont été calculés pour chaque échelle à partir des trois administrations du Brief COPE. Tous atteignent ou dépassent 0,50 – valeur considérée comme seuil minimal acceptable selon les auteurs –, dont 11 sont supérieurs à 0,60.

Brief COPE en français [1]

Après une opération satisfaisante de traduction inverse des éléments du format dispositionnel, le travail de validation a d’abord porté sur celui-ci, puis sur le format situationnel.

Les qualités métrologiques relatives à l’étude portant sur le format dispositionnel ont été obtenues à partir des réponses de 834 étudiants (59 % de femmes et 41 % d’hommes). Les résultats rapportés pour l’étude du format situationnel ont été obtenus à partir des réponses de 178 étudiants.

A. Validité

Validité concomittante

La validité concomitante de chacun des deux formats de l’outil a été évaluée.

Format dispositionnel. Des coefficients de corrélation ont été calculés entre chacune des 14 échelles de l’instrument et trois mesures utilisées comme critères : l’estime de soi, le stress perçu et la détresse psychologique. Les corrélations qui sont significatives entre les échelles du Brief COPE et ces autres mesures le sont à un niveau p < 0,01. Pour la mesure de l’estime de soi, 6 des 14 échelles du Brief COPE y sont corrélées significativement : les corrélations varient entre 0,10 et 0,25. Pour la mesure du stress perçu, 12 des 14 échelles y sont corrélées de façon significative, et ces corrélations varient entre 0,09 et 0,37. Pour la mesure de la détresse psychologique, 10 des 14 échelles y sont corrélées significativement, avec des valeurs variant entre 0,09 et 0,35. Les auteurs concluent à une bonne validité externe des échelles de l’outil.

Format situationnel. Les résultats obtenus par les répondants aux mesures de contrôle perçu et d’évolution perçue de la situation sont en adéquation avec ce qui est rapporté dans les écrits. Les auteurs concluent que le format situationnel de l’outil est valide et capable d’évaluer les mécanismes adaptatifs déployés par les personnes en réponse à des situations de stress spécifiques.

Validité de construit

Validité de structure du format dispositionnel. Analyse factorielle : les coefficients de régression des énoncés sur leurs facteurs respectifs sont élevés : 20 (sur 28) sont supérieurs à 0,50 et 7 se situent entre 0,40 et 0,50. Le coefficient de l’énoncé restant est de 0,28. Combinés aux 4 indicateurs complémentaires employés (Root Mean Suqare Error of Approximation, Goodness of Fit Index, Adjusted Goodness of Fit Index et Root Mean Square Residual), les coefficients de régression obtenus permettent de confirmer la structure factorielle en 14 échelles du format dispositionnel de la version française du Brief COPE. De plus, Muller et Spitz (2003) mentionnent que celle-ci est congruente avec celle soutenue par Carver (1997).

Validité de structure du format situationnel. Outre une structure factorielle congruente avec celle attendue, l’analyse factorielle confirmatoire a révélé que la majorité des coefficients de régression des énoncés sur leurs facteurs respectifs sont supérieurs à 0,60 et qu’aucun n’est inférieur à 0,40. Considérant ces résultats et les valeurs obtenues dans cette analyse pour les 4 indicateurs complémentaires nommés précédemment, les auteurs concluent à une bonne validité de structure de l’outil dans son format situationnel.

Validité théorique du format dispositionnel. L’analyse des moyennes et des écarts-types des réponses à chacune des échelles révèle une tendance ainsi qu’une sensibilité aux effets de genre (H/F) qui ont été observées lors de la validation de la version originale du COPE inventory.

Mots-clés

Ajustement psychosocial; Stress

Psychosocial adjustment; Stress

Références utilisées

  1. Muller L, Spitz E. Évaluation multidimensionnelle du coping : validation du Brief COPE sur une population française. L’Encéphale. 2003;29(6):507-18.
  2. Carver CS. You want to measure coping but your protocol’s too long: consider the brief COPE. International Journal of Behavioral Medicine. 1997;4(1):92-100.

Mentions

Auteure : Sylvie Cantin, M. A.

Éditrices : Josée Duquette, M. Sc., Catherine Houtekier, M.B.S.I.

Recherche documentaire : mars 2019

Référence bibliographique suggérée

Cantin S. Brief COPE. Dans: Duquette J, Cantin S, Houtekier C, rédactrices. Répertoire ORVIS : Fonctions mentales. Longueuil: Centre de recherche CRIR – site INLB, CISSS de la Montérégie-Centre; 2019. p. 1-5.

Écrivez-nous

Parce que nous sommes soucieux à la fois de la qualité et de l’utilité du répertoire, nous vous invitons à nous aviser, à l’adresse info.orvis.inlb@ssss.gouv.qc.ca, de l’usage que vous aurez fait de cette fiche, ou encore de la publication d’une nouvelle étude sur les propriétés métriques de l’outil.

Veuillez noter qu’en aucun cas nous ne pouvons fournir l’outil décrit ni les articles correspondant aux références citées.

Merci!

Disponibilité de la fiche et droits d’auteur

www.orvis.vision

Creative Commons - Projet Orvis