Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Organisation de la recherche

L’Institut Nazareth et Louis-Braille est l’un des six établissements fondateurs du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation (CRIR) du Montréal métropolitain, le plus grand centre de recherche en réadaptation au Canada.

Les priorités de recherche sont définies par 4 axes. Les trois premiers axes incluent implicitement le développement et l’évaluation d’instruments, d’interventions ou de technologies. Le quatrième axe se centre sur le développement des connaissances sur la clientèle et sur son environnement social.

Axe 1 : Instruments d’évaluation et de mesure

Axe 2 : Interventions d’adaptation et de réadaptation

Axe 3 : Nouvelles technologies et aides techniques

Axe 4 : Clientèle et environnement social

Le CRIR

Le CRIR a pour mission de contribuer à l’autonomie et à l’intégration sociale des personnes ayant une déficience physique, par la recherche fondamentale, clinique, épidémiologique, évaluative et appliquée, dans les domaines biomédical et psychosocial, sur tous les aspects du processus de production du handicap.

La mission du CRIR réfère à une vision globale qui aborde les problématiques sous les angles biomédical et psychosocial de la réadaptation, dans le but d’améliorer l’autonomie et la participation sociale de la personne ayant une déficience physique.

L’objectif général du CRIR est de promouvoir l’excellence de la recherche en réadaptation, par l’interdisciplinarité et l’intégration des aspects biomédicaux et psychosociaux, en vue de satisfaire aux besoins des individus ayant une déficience physique, et ce, en partenariat avec les milieux d’intervention et de recherche. Le CRIR a attribué une importance particulière à la recherche en réadaptation selon deux axes :

  • Fonctions et activités sensorielles, motrices et cognitives;
  • Participation, inclusion sociale et services de réadaptation.

De plus, le CRIR est doté d’un comité d’éthique à la recherche (CER) multi-établissement depuis septembre 2002.

Afin de répondre aux critères d’adhésion du CRIR et d’actualiser sa politique de recherche, l’Institut s’est doté d’une infrastructure interne de coordination des activités de la recherche composée d’un comité de la recherche et de l’innovation, d’un responsable de site et d’un coordonnateur de la recherche clinique.

Le comité de la recherche et de l’innovation

Mandats

  • S’assure de la définition des orientations et des priorités de recherche de l’installation.
  • Participe à l’élaboration ou à révision du plan de développement de la recherche du CRIR.
  • Développe les mécanismes de consultation nécessaires à la réalisation de son mandat et élabore les procédures requises à la mise en œuvre de la politique de développement et de soutien à la recherche.
  • Établit annuellement une planification des activités de recherche et des activités de diffusion des résultats.
  • Évalue et accepte, s’il y a lieu, les projets de recherche, les demandes pour les projets de recherche ou de soutien pour des études supérieures.
  • Supervise les activités de recherche au sein de l’établissement.
  • Demande, si nécessaire, des avis de chercheurs ou d’autres personnes-ressources dans le cadre de l’évaluation de demandes pour des projets de recherche.

Composition

  • Un cadre supérieur responsable des programmes de réadaptation en déficience visuelle;
  • un responsable de la recherche pour le site INLB;
  • un représentant de l’Université de Montréal;
  • un coordonnateur de l’enseignement pour le transfert des connaissances;
  • une personne faisant le lien avec le comité scientifique sur l’évaluation des technologies et des modes d’intervention (ETMI);
  • un représentant du comité des usagers;
  • un représentant du conseil multidisciplinaire nommé parmi les membres issus de l’INLB;
  • un représentant des cadres intermédiaires des programmes-services en déficience visuelle;
  • un représentant de la Fondation En Vue.