Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Dégénérescence maculaire liée à l’âge

Simulation de la vision d'une personne atteinte de DMLALa dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) constitue la principale cause de déficience visuelle chez les personnes âgées de 65 ans et plus. C’est une maladie qui endommage la région centrale de la rétine, appelée « macula ». Une macula saine permet d’avoir une vision centrale précise, capable de distinguer les détails.

Il existe deux types de dégénérescence maculaire : la dégénérescence maculaire atrophique, dite sèche, et la dégénérescence maculaire exsudative, dite humide. La première est la plus fréquente et progresse généralement très lentement, de telle sorte que la personne peut développer des stratégies pour s’adapter à cette perte de vision.

La seconde, la forme humide, est plus soudaine et se développe plus rapidement. En quelques jours seulement, elle peut engendrer une perte importante de la vision centrale.

Quels sont les effets de la DMLA ?

Lorsque la dégénérescence maculaire endommage la macula, une tache plus ou moins importante apparaît au centre du champ visuel. La lecture, l’écriture, la reconnaissance des visages, l’exécution de travaux de précision peuvent alors devenir plus difficiles. Lorsqu’elle se déplace, la personne rencontre certaines difficultés : elle distingue mal les noms des rues, les numéros de locaux et les boutons d’ascenseur. Elle peut aussi avoir du mal à détecter les marches, en particulier la première et la dernière, et éprouver des problèmes d’éblouissement.

Par contre, la vision périphérique, c’est-à-dire celle qui permet de voir sur les côtés, est rarement affectée. C’est pourquoi les gens atteints de cette maladie ne deviennent pas aveugles. Ils continuent de discerner de petits objets contrastants au sol ou des objets en mouvement. En fait, ils continuent de percevoir tout ce qui apparaît dans leur champ de vision périphérique sans toutefois en distinguer les détails.

Simulateur

L’Institut Nazareth et Louis-Braille a développé un simulateur de dégénérescence maculaire liée à l’âge. Sous forme de lunettes, ce simulateur peut être utilisé pour sensibiliser les proches d’une personne atteinte à la façon dont elle voit et à prendre conscience des impacts de la maladie au quotidien.

Simulateur DMLA

 

Pour plus de renseignements, visitez la page Simulateurs de pathologie.