Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Cataractes

La cataracte survient lorsque le cristallin devient opaque. Le cristallin est cette lentille transparente située dans l’œil, derrière l’iris et qui a pour fonction de faire converger sur la rétine, les rayons de lumière pénétrant l’œil. Lorsque cette lentille perd de sa transparence, la lumière ne peut plus la traverser facilement pour atteindre la rétine, causant alors une vision embrouillée.

La cataracte peut se développer dans un œil ou dans les deux yeux. Ce développement peut se faire simultanément ou à des moments différents. Elle est principalement liée au vieillissement, mais d’autres facteurs peuvent en être la cause.

En effet, avec le vieillissement, le cristallin durcit naturellement et peut devenir plus opaque. Ainsi beaucoup de personnes aînées en sont atteintes, toutefois, la cataracte peut apparaître à un plus jeune âge; parmi les causes les plus fréquentes, on retrouve le diabète, l’exposition répétée et prolongée aux rayons UV sans protection oculaire, la prise prolongée de corticoïdes et les traumatismes oculaires sévères. Enfin, elle peut être présente à la naissance, on parle alors de cataracte congénitale.

Contrairement à une idée répandue, la cataracte n’est pas un voile qui se forme sur l’œil, même si la personne a l’impression de voir à travers une vitre givrée.

Quels sont les effets des cataractes ?

La personne a une vision floue et embrouillée qui ne peut être améliorée avec un changement d’ordonnance. Elle  peut avoir des éblouissements ou une sensibilité accrue à la lumière intense. Les couleurs sont aussi plus difficiles à distinguer. La cataracte n’est pas douloureuse.

Simulateur

L’Institut Nazareth et Louis-Braille a développé différents simulateurs de pathologie. Sous forme de lunettes, ce simulateur peut être utilisé pour sensibiliser les proches d’une personne atteinte à la façon dont elle voit et à prendre conscience des impacts de la maladie au quotidien.

Un simulateur de cataracte sera bientôt développé.

Pour plus de renseignements, visitez la page Simulateurs de pathologie.